Le programme de numérisation et de valorisation des contenus culturels

Dans le cadre du Programme de numérisation et de valorisation des contenus culturels (2021), porté par la DRAC Normandie, la Factorie lance le développement de la Poétothèque sonore de Normandie.

Entrepris par Marie Gautier, ce projet d’envergure a pour objectif de rassembler et d’enregistrer les textes poétiques de poètes normands du XIe siècle au XXe siècle.

À terme, un répertoire de textes de plus de 150 poètes sera disponible en écoute libre.  

Ci-dessous, les premiers enregistrements.

Ce sont des textes de  Claude Le Petit et Jean Marot, mis en voix par Alexis Pelletier, poète et professeur de Lettres à Rouen.

La Poétothèque sonore de Normandie

Jean Marot

Né en 1450 à Mathieu, près de Caen, Jean Marot a vécu quelques années à Cahors puis a servi Anne de Bretagne en tant que secrétaire. Il devient ensuite valet de chambre de François Ier.

Publiées pour la première fois en 1532 par son fils, Clément Marot, ses œuvres ont bénéficié de plusieurs éditions au cours du XVIe siècle.

Claude Le Petit 

Claude Le Petit, poète normand, est connu pour avoir été brûlé en Place de Grève le 1er septembre 1662, à l’âge de 23 ans pour « crime de lèse-majesté divine et humaine ».

Son recueil de poésies obscènes Le Bordel des Muses ou Les Neuf Pucelles Putains était considéré comme plein d’impiété et de blasphèmes.