NOUS SOMMES

DES MARÉCAGES

(ou comment j’ai arrêté Google Maps)

Seule-en-scène 

une création d’Hortense Raynal (2022)

Spectacle poétique et mouvementé

Expérience géographico-poétique remplie 

de surprises interactives

No smartphone…

« À une période de ma vie, j’avais décidé de ne plus avoir de smartphone, et encore moins de GPS. Un téléphone acheté à 14 euros à Carrefour et un atlas suffisaient à ma vie.

Cela m’a amenée à vivre des choses que je n’aurais pas vécues autrement, à me confronter à des difficultés qui ne se seraient pas présentées.

La vision que l’on a du temps se met à changer, on accepte de le perdre, de le voir plus long… Se mouvoir sans smartphone m’a toujours fascinée dans le monde dans lequel on vit.

Étant autrice, j’ai naturellement beaucoup écrit sur cette expérience. Il en est sorti un texte géopoétique. J’ai eu envie de faire de ce texte faire la matière d’un spectacle littéraire. »

Hortense Raynal, 

au sujet de Nous sommes des marécages

Diplômée de la Sorbonne et l’École Normale Supérieure de la rue d’Ulm en littérature, Hortense Raynal d’abord été professeure de lettres. 

Actuellement poétesse, performeuse et comédienne, elle partage son temps entre La Ciotat, Paris et Estaing.

Issue d’un milieu rural au cœur de l’Aveyron, l’accent et les traces conservés lui fournissent une matière de création. Sa formation artistique se fait avec le théâtre physique et corporel puis la Cie des Xylophages.

Pour incarner ses écrits, la scène et la lecture à voix haute -qu’elle soit théâtralisée ou performée- sont ses domaines favoris .

Néanmoins, son premier recueil de poésie paraît en 2021 aux éd. des Carnets du Dessert de Lune : Ruralités.

Elle donne également des ateliers d’écriture, enregistre ses poèmes sur Spotify et YouTube pour partager la poésie grâce au média sonore et vidéo.